Le séjour missionnaire au Pérou en 1999 a été un des premiers séjours missionnaires de l’Action Missionnaire Enfants. L’équipe était composée de Francine et Alain HAXAIRE, de Marie-Françoise LACORRE, ses deux filles, Céline et Hélène en relation avec Saül et avec Marion et Gilmer de Piura.

Le voyage en avion passait par Atlanta aux USA… Nous sommes enfin arrivés à Lima …le jour de la fête nationale. Les étapes furent Lima, Piura et Chulucanas, puis Huancayo et enfin Cerro de Pasco. Nous étions hébergés chez des chrétiens et nous avons rencontré beaucoup d’enfants dans toutes sortes d’endroits : dans des églises, dans  des villages, dans les rues, dans des écoles, dans des parcs.  Quelques surprises nous attendaient. C’est la mission… avec le mot principal : ADAPTATION.

Nous avons aidé les jeunes et les adultes à fabriquer des illustrations pour parler de la Bible, de Jésus, aux enfants et nous les avons aider à mieux connaître les besoins des enfants. Quelle soif d’apprendre pour mieux communiquer avec les enfants!

lire la suite après les photos…

Nous n’avons pas visité les sites touristiques comme le lac Titicaca, le site de Cuzco, le Macchu Picchu ou la région de Nazca mais nous avons constaté l’influence de la civilisation inca et de la présence espagnole jusqu’en 1821, date de l’indépendance.

Nous sommes donc passés du niveau de la mer à Lima à 3250m d’altitude à Huncayo puis à 4380 m à Cerro de Pasco dans la Cordillère d’Huaytapallana.

Dans un village, les enfants sont venus de loin à la rencontre « Autour de Jésus » et certains avaient même enlevé leurs chaussures pour ne pas les user.

La ville de Cerro de Pasco est une des villes la plus haute du monde. On a souvent des maux de tête et il peut y faire très froid. La mine à ciel ouvert est la seule richesse de la ville. Les rues sont remplies de poussière noire.  Le soir, dans la salle de l’église, on a dû allumer les bougies  et les fixer sur les chaises car l’électricité était défaillante…

Les filles du collège chantèrent avec nous en espagnol et écoutèrent la Bonne Nouvelle de Jésus avec enthousiasme et L’invitèrent à venir dans leur cœur.  Beaucoup nous ont demandé des autographes. Elles n’avaient jamais vu de Français !

Ah ! j’oubliais de vous dire que l’on a rencontré beaucoup de lamas et d’alpagas. Super!